• Introduction
    • Présentation de l’organisme et du formateur
    • Présentation du programme : objectifs, contenus, modalités
    • Présentation des critères permettant d’évaluer l’efficacité du programme
    • Identifications des attentes et besoins spécifiques des participants
    • Quizz d’évaluations des connaissances
  • Etape 2 relative à l’analyse des pratiques professionnelles
    • L’APP se réalise sous la forme d’ateliers, en sous-groupes, les stagiaires travaillent sur une situation vécue. Cette étape permet d’évaluer ses propres pratiques en début de formation :
    • • Analyses de pratiques d’accompagnement des patients souffrant d’addictions
    • • Identification d’actions d’amélioration
  • Etape 3 relative aux apports cognitifs
    • Le concept d’addiction
    • Statistiques –Importance de ce phénomène
    • Origines des troubles
    • Approche biologique, psychologique, psychopathologique, médicale, sociologique.
    • Fonction de la conduite addictive,
    • Sens dans l’histoire du sujet et de son environnement
    • Repérer la consommation de substance
    • Les représentations de l’alcoolisme
    • Approche spécifique du sujet alcoolique et des répercussions plurielles sur la personne (dépendance physique, psychique, troubles somatiques et psychiatriques associés, contexte social, familial, financier, juridique)
    • Les conséquences de l’addiction à l’alcool
    • • Somatiques, psychiques, familiales et sociales
    • Les dommages sanitaires
    • Identification des problématiques prévalentes et des axes d’accompagnement et de prise en charge à développer
  • Etape 4 relative à l’analyse des pratiques professionnelles
    • Les outils de soins et d’accompagnement en lien avec ces approches seront ciblés pour
    • Répondre aux besoins des soignants et à la faisabilité de leur mise en œuvre.
    • Prise en charge médicale et sevrage-prévention-signes à observer
    • Identification des acteurs du réseau et utilisation du dispositif de prise en charge structures et missions – constituer un carnet d’adresse pour faciliter l’orientation des usagers et de leur famille
    • Différentes approches et dispositifs thérapeutiques : Groupe de parole – activités socio thérapeutiques et ou médiatisées (approche psycho corporelle, motivationnelle interactions groupales, affirmation de soi – sevrage – contrat de soin – traitement de substitution – psychothérapie…)
    • Le suivi addictologie : l’importance du travail en réseau
    • La prévention de la rechute
    • La cohérence et la dynamique en équipe (l’importance du cadre, la relation transférentielle, le clivage etc…)
  • Etape 5 : Alternance entre les apports cognitifs et l’analyse des pratiques professionnelles
    • Importance de l’accueil et de l’information du patient sur le dispositif de soins et les thérapeutiques
    • Etablir une relation d’aide, identifier la demande et percevoir la souffrance et la détresse de la personne
    • Attitudes facilitantes et techniques d’écoute facilitant la relation (empathie, regard positif, absence de jugement, reformulation…)
    • Habiletés d’écoute, attitudes et techniques de communication verbale et non verbale à Privilégier
    • Utilisation du contrat comme tiers dans la relation
    • Réflexion sur le sens de l’agressivité et/ou de la violence en fonction de la singularité de l’histoire de la personne et de son addiction
    • Anticipation et gestion de l’agressivité
    • Vécu du soignant pouvant induire des obstacles dans la relation (représentations négatives, sentiment d’impuissance…)
    • Repérage de ses limites pour mieux gérer ses contre attitudes : peur, colère, jugement, contre agressivité…
  • Etape 6 : Alternance entre les apports cognitifs et l’analyse des pratiques professionnelles
    • Travail de réflexion sur des hypothèses de compréhension des difficultés rencontrées, et sur des pistes d’amélioration pour se resituer dans la relation de soin ou d’accompagnement
    • Identification du transfert théorie/Pratique
    • Réflexion sur des interventions, sur des modes d’organisation de l’accompagnement à mettre en place en équipe à l’hôpital et à l’extérieur de l’hôpital
    • A la fin de la troisième journée, et pour aller plus loin, la formatrice sensibilisera les stagiaires sur le niveau II de la formation à savoir :
    • Connaître les techniques de l’entretien motivationnel dans la relation d’aide
    • La posture professionnelle à adopter en fonction de la population soignée
    • Les publics vulnérables, adolescents, femme et psychiatrie