Référence DPC
PR4617281980

Présentation de la formation : objectifs, contenu

Échanges autour des cas présentés par les stagiaires
Identification des questionnements ou d’une problématique auxquels la séquence formative répondra


Connaître et ou approfondir la connaissance du processus du vieillissement

  • Approche du vieillissement normal : Les différentes pertes du sujet âgé – Mécanismes d’adaptation et répercussions. Modification du comportement, des relations, des habitudes de vie en lien avec ces pertes
  • Facteurs physiologiques : Vieillissement et pathologies associées. Maladies chroniques, maladies neuro dégénératives. Troubles cognitifs, troubles démentiels. Aggravation pathologies associées au handicap Répercussions sur le fonctionnement global de la personne et sur son autonomie
  • Facteurs sociaux : Pertes réseau social, professionnel, statut social….
  • Facteurs psychologiques : Répercussions psychologiques des pertes en lien avec le vieillissement – Mécanismes de défense – Anxiété – troubles du comportement et de la communication
  • Les troubles rencontrés le plus souvent par les professionnels seront approfondis

Connaître et ou approfondir la connaissance et la spécificité du vieillissement chez la personne handicapée

  • Représentation du vieillissement chez la personne handicapée mentale
  • Bref rappel sur le handicap mental afin de comprendre et d’identifier les ressources et les difficultés de la personne handicapée hors vieillissement, afin d’évaluer l’évolution des pertes liées au vieillissement
  • Pathologies en lien avec le vieillissement et répercussions spécifiques chez la personne handicapée (Maladies chroniques, maladies neuro dégénératives – Troubles cognitifs, troubles démentiels…)
  • Répercussions du vieillissement normal et des pertes associées chez la personne handicapée au vu des capacités et des difficultés existantes (relation, socialisation, autonomie au quotidien…)
  • Compréhension des symptômes, des comportements, de la communication et des actes de la vie quotidienne. Mécanismes de défense – Capacité à gérer ses émotions, sa souffrance psychique – repli sur soi – ritualisation – immaturité affective – intolérance à la frustration – colère – agressivité – troubles des conduites alimentaires – Répercussions sur ses capacités d’autonomie

Comprendre la spécificité de l’accompagnement de la personne handicapée vieillissante

Définir des pistes d’actions concrètes dans le cadre du projet personnalisé permettant d’adapter l’accompagnement aux besoins et aux difficultés et aux ressources de la personne handicapée vieillissante

Développer des capacités pour adapter son positionnement relationnel, ses attitudes dans l’accompagnement de la personne en perte d’autonomie

  • Cette approche se fera au travers de cas concrets proposés par le formateur et/ou relatés par les participants, mobilisant les apports théoriques et permettant l’identification et la compréhension des différents troubles présentés par la personne et rendant complexe l’accompagnement au quotidien
  • Formalisation d’axes prioritaires d’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne , visant « la modélisation » du type d’accompagnement nécessaire – maintenir l’autonomie de la personne tout en acceptant ses difficultés et ses nouveaux besoins d’aide – Identification du degré d’autonomie et du souhait d’accompagnement du résident dans ses différents besoins (besoins vitaux, besoin de sécurité, besoins d’estime de soi et de reconnaissance, besoins d’activités…) – Utilisation grille d’évaluation/autonomie
  • Projet personnalisé partagé par l’équipe pluridisciplinaire facilitant l’utilisation des ressources restantes, le maintien des acquis et la prise en compte des limites, chez la personne handicapée vieillissante – Réflexion éthique entre « soigner et prendre soin ». Place et rôle de chacun au vu de sa mission pour la cohérence de l’accompagnement en équipe pluridisciplinaire – Adaptation du projet individualisé jusqu’à la fin de vie
  • Réflexion et élaboration d’interventions, de stratégies à mettre en place en équipe pluridisciplinaire au vu des missions de chacun et des troubles présentés par la personne handicapée vieillissante (troubles de la relation, de la communication, opposition, colère, intolérance à la frustration troubles mnésiques, agressivité, repli sur soi, troubles cognitifs, désorientation temporo spatiale, perte d’autonomie, fin de vie…)
  • Réflexion sur l’organisation de l’accompagnement et sur le dispositif institutionnel (ressources et limites)
  • Réflexion sur le positionnement professionnel dans l’accompagnement et dans la relation avec la personne vieillissante : Vécu du professionnel (impuissance, culpabilité…), vécu du résident
  • Réflexion sur la relation adaptée pour l’information de l’entourage et/ou la famille, de l’usager
  • Attitudes, écoute et comportements adaptés, notamment lors de situations d’accompagnement et/ou de soin (violence et ou agressivité, opposition, repli sur soi, repérage dans le temps, l’espace, fin de vie…) et autres situations problèmes amenées par les participants – Fonction apaisante, contenante du professionnel

Les impacts sur l’organisation du service et de l’établissement

Prise en compte de l’environnement, des rythmes de vie différents, etc.
Travail en réseau et partenariats avec le secteur sanitaire et gérontologie

Suivi et amélioration des pratiques

Temps de réflexion ciblé pour chaque participant permettant d’identifier ses propres actions d’amélioration au sein de ses pratiques professionnelles